Dscf7402 copie 1

Retour de la Mission à Jérusalem-est

  • Par rcdp
  • Le 17/10/2018

Du 9 au 11 octobre 2018, une délégation du RCDP s’est rendue à Jérusalem-est dans le cadre du projet Jérusalem-est. Lors de cette mission il a été question de prendre connaissance du terrain et de la réalité quotidienne, et aussi préciser le projet en rencontrant le centre socio-culturel Al Bustan. 

La vie quotidienne n'est pas simple, il a été reconnu que les habitants de Jérusalem-est subissent au quotidien une pression psychologique et un enfermement. D’ailleurs plusieurs d’entre eux ont perdu leur droit, c’est-à-dire la non reconnaissance de leur statut d’habitant de Jérusalem, pour diverses raisons comme le non-paiement de leurs impôts etc… L’objectif du gouvernement israélien est de pousser cette population hors de Jérusalem.

Les jeunes générations sont particulièrement touchés, et la délégation l’a notamment remarqué en découvrant le nom du programme du centre Al Bustan : «  Construire un sourire pour les jeunes générations ». 

Outre la rencontre avec l’association Al Bustan, la délégation a pu visiter le quartier de Silwan, et ainsi se rendre compte de la situation, elle a aussi pu rencontrer le gouverneur de Jérusalem ainsi que l’universitaire, journaliste et essayiste israélien, Michel Warshawsky. Enfin la délégation a aussi pu assister à une présentation de Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU : OCHA.

Point sur le projet

Pour le moment, 10 collectivités se sont fermement engagées pour le projet, qui pour rappel est un projet triennal. 

Al Bustan est un centre communautaire qui propose des activités à l’intention de la jeunesse. L’objectif est d’aider cette jeune population enfermée, on pourrait plus ou moins parler de activités à fonction thérapeutique. 

Nous proposons d’envisager d’autres activités à celles déjà proposés par le centre, par exemple dans le domaine de la santé, dans le domaine du cinéma ou encore des sorties pour se rendre à des événements culturels. 2 ou 3 activités seront mises en place par an. 

Les collectivités françaises sont une des composantes essentielles au projet, et peuvent contribuer à une activité, aussi bien à Jérusalem-est qu'en France.

2 compétences transversales :

  • Rendez-vous annuel à Jérusalem-est de l’emble des villes qui ont pris part au projet, aussi bien les villes donatrices que celles qui sont donatrices et ont participés aux activités. Ce sera une journée de fin d’année animée par des activités diverses. La présence sur place est essentielle pour faire valoir le projet.
  • Initiation à la vidéo : la création d’un documentaire sur la situation des jeunes à Silwan et donc à Jérusalem-est. Avoir un film/documentaire serait important pour faire connaître la réalité à nombre de personnes. 

Autres propositions :

Piste 1 : Faire rencontrer des animateurs français professionnels avec des animateurs palestiniens pour partager le savoir

Piste 2 : Former des guides touristiques à Jérusalem-est

Agenda

D’ici décembre il sera question d’écrire le plan d’activité prévisionnel, ainsi que le budget prévisionnel. Et d’ici janvier, il faudra constituer et déposer l’Appel à projet.

Plaquette version finalePlaquette version finale (2.93 Mo)

RCDP Palestine projet Jérusalem-Est jeunes mission 2018