Des nouvelles du Centre Al Bustan et de Silwan, Jérusalem Est

  • Par rcdp
  • Le 17/05/2019

Al-Quds Newspaper, Al-Hayat AlJadida Newspaper, Monday the 13th of May 2019.

Avec la présence du Gouverneur de Jérusalem, des institutions de la ville et du peuple de Silwan, l’Association Al Bustan a célébré le début du Ramadan la nuit du samedi 11 mai 2019 à travers les lumières des lanternes de Silwan dans le quartier d’Al Bustan. Quartier situé au Sud-Est de la Mosquée d’Al-Aqsa et historiquement menacé de démolition.

Les résidents de Silwan et d’Al Bustan ont participé aux activités aux côtés du Gouverneur de Jérusalem M. Adnan Ghaith, le Secrétaire de la région de Silwan M. Ahmad Abbasi, le Directeur de l’Association Burj Al-Luqluq M. Muntaser Idkidek, ainsi que M. Zakaria Odeh, Directeur de la Coalition Civique pour les droits des Palestiniens à Jérusalem. 

Le Docteur Amani Odeh, membre du comité de direction d’Al Bustan, a accueilli les participants et appeler aux célébrations au sein du quartier. 

Les Scouts d’Al Bustan ont fait la tournée du quartier, tandis que le groupe des « Dandis », destiné aux chants religieux et de prières ont célébré la nuit. Le coordinateur des événements prévus lors du Ramadan à Jérusalem M. Bashar Abu Shamsiah, guide dela tournée, a quant a lui raconté l’histoire de Silwan et sa détermination aux participants des célébrations. 

 

Photo ab ce le bration participants

Le Gouverneur de Jérusalem a félicité le peuple Palestinien, et spécifiquement le peuple de Silwan, à l’occasion du mois sacré du Ramadan : «  Aujourd’hui, nous soutenons le quartier d’Al Bustan, qui a été sujet à de multiples escalades de violations du territoire par l’occupation des autorités dans l’objectif d’y exclure la population de son quartier et cacher son identité arabe et Jérusalémite. Les premières lanternes du Ramadan sont au cœur du quartier d’Al Bustan, elles soulignent l’importance de son identité arabe, palestinienne et en tant que sanctuaire. La ville sainte est menacée par les projets israéliens de mettre fin à l’existence de la Palestine. ». 

Le président du comité de direction de l’Association Al Bustan, Kutaybah Odeh a quant a lui ajouté l’importance des conditions difficiles expérimentées par la ville de Jérusalem et ses résidents, particulièrement le quartier d’Al Bustan qui nécessite ces types de célébrations qui apportent de la joie dans le cœur de nos enfants, femmes et aînés.

M. Bashar Abu Shamsiah a expliqué que « ce qui distingue les activités du Ramadan par rapport aux années précédentes est la réunion de plus de 12 institutions dans la ville de Jérusalem pour servir le peuple de Jérusalem est ses visiteurs ». Il ajoute : « Ces événements vont continuer durant tout le mois saint du Ramadan, et inclura durant 15 jours des tournées au sein et à l’extérieur de la ville de Jérusalem ».

L’éclairage des lanternes de Silwan est le troisième événement depuis le début du mois saint du Ramadan, après une soirée est une tournée dans la vieille ville de Jérusalem, est la création de la plus grande lanterne du quartier avec l’Association Burj Al-Luqluq dans la vieille ville jeudi dernier.

 

Photo ab lanterne




 

 

Ville RCDP Palestine Jérusalem-Est culture